Les Terroirs





Le Domaine décline sa production en 4 gammes :
- les 4 Grands Crus Saering, Spiegel, Kessler et Kitterlé (42 % de la surface exploitée)
- les Lieux-dits Belzbrunnen, Schwarzberg, Bux, Schimberg et Bollenberg
- les vins de cépages, issus des 7 variétés Riesling, Gewurz Traminer, Pinot Gris, Pinot Noir, Pinot Blanc, Muscat, Sylvaner
- le Crémant d'Alsace, élaboré à partir des variétés Pinot Gris, Pinot Noir et Auxerrois

Sur le plan ci-dessus, on visualise bien en bleu le Grand Cru Spiegel, en jaune le Grand Cru Saering, en vert le Grand Cru Kessler et en rouge le Grand Cru Kitterlé. Les îlots noirs correspondent aux parcelles du domaine.


Les Grand Crus


Le Grand Cru Saering

Historique

Le Saering fut mentionné pour la première fois en 1250 au sujet d'une dispute opposant la noblesse de Guebwiller à l'abbaye de Murbach. Ces vins sont classés parmi les meilleurs dans les archives de la ville de Bâle, dont plusieurs couvents possédaient des vignes dans la région de Guebwiller. Les vins issus de ce terroir sont commercialisés sous le nom de Saering depuis 1830.

Situation

Au Nord-Est de Guebwiller, contigu au Kitterlé, le Saering représente une avant-colline exposée Est et Sud-Est, à une altitude de 260 à 300 m. Il s'étend sur 26,75 ha.

Géologie

Ce terroir est de type marno-calcaro-gréseux.
Recouvrant des formations oligocènes d'âge latdorfien composées de conglomérats à galets gréseux du Buntsandstein et de marnes interstratifiées, le terroir révèle un sous-sol calcaire pouvant localement affleurer.
Dans la partie Ouest du Grand Cru, plus proche d'un Kitterlé, il donne des vins subtils et racés aux arômes d'agrumes marqués dans leur jeunesse et une belle minéralité dans le vieillissement. Plus à l'Est, le sol est un peu plus argileux et calcaire dès la surface sublime l'acidité des vins.


Le Grand Cru Spiegel

Historique

Une frise en grès des Vosges, datant du 1er siècle, trouvée dans la région de Rouffach , atteste que la vigne existait dans la région à cette époque. Vers l'an 900, 170 localités dont Guebwiller et Bergholtz sont recensées comme vigneronnes. La commanderie d'Issenheim cite comme lieu-dit de vignoble : "Schwartzberg" (colline où se trouve le Spiegel), "Hohenrod" (proche de l'actuel Grand Cru Spiegel), "Stein" (coeur de l'actuel Grand Cru Spiegel)...
Le Spiegel est réputé et valorisé depuis plus de 70 ans, pendant lesquels les propriétaires de ce cru se sont attachés à en préserver l'originalité.

Situation

Le Spiegel  (18,26 ha) s'étire à mi-coteau sur le ban de Bergholtz et Guebwiller. Sur une pente moyenne allant de 260 à 315 m, il s'oriente à l'Est et au Sud.

Géologie

Ce terroir est de type marno-gréseux.
Il est constitué d'un substrat oligocène de conglomérats (à majorité de galets de grès) et de marnes interstratifiées du latdorfien, recouverts partiellement d'éboulis et de colluvions du Trias gréseux.
Sur son versant Sud, cadastré Stein, le sol est moins argileux et plus caillouteux, donnant une expression extrêmement subtile du Riesling et du Muscat aux notes de verveine-menthe. Le vieillissement de ces vins est excellent sur des arômes de plantes et de tisanes avec une minéralité très douce. Sur son versant Sud-Est, les sols sont plus lourds avec quelques affleurements calcaires permettant une expression unique du Gewurz Traminer alliant la richesse et l'élégance avec toujours des nuances mentholées.


Le Grand Cru Kessler

Historique

Le nom "Kessler", cuve, marmite ou chaudron en français, ainsi que la partie centrale "Heisse Wanne", cuvette chaude en français, nous laisse penser que les anciens ont toujours été conscients des températures plus élevées sur le Kessler et encore plus dans la Heisse Wanne que les parcelles environnantes. Au 16e siècle, la "Wanne" a une réputation telle, qu'elle est citée dans un dicton qui dit :"au Rangen de Thann, dans la Wanne à Guebwiller et à Turckheim dans le Brand poussent les meilleurs vins du pays". Le Kessler est mentionné dès l'an 1394, il bénéficie du double privilège d'une vinification séparée et d'une commercialisation sous son nom propre depuis 1830.

Situation

Le vignoble du Kessler court sur le flanc Est de la colline Unterlinger, à une altitude variant de 300 à 390 m et sur une pente assez forte et homogène. Comme son nom l'indique, le Kessler dessine en son centre un vallon, globalement exposé au Sud-Est, qui l'abrite des vents du Nord et des courants d'air froids amenés par la vallée de Guebwiller. Le lieu dit s'étend sur 28,50 ha.

Géologie

Le Kessler est un terroir sablo-argilo-gréseux.
Il repose essentiellement sur un substrat de grès vosgien du Bundsandstein, donnant naissance à des sols sablo-argileux rougeâtres. A sa base, un affleurement linéaire de calcaire du Muschelkalk recouvert de colluvions gréseuses se traduit par des sols plus argileux, plus compacts et plus rouges.
Ce Grand Cru produit des Rieslings vigoureux, riches et minéraux, ainsi que des Pinot Gris et des Gewurz Traminer très expressifs, alliant opulence et fraîcheur.


Le Grand Cru Kitterlé

Historique

De mémoire d'historien, cela fait plus de 10 siècles que ce coteau est exploité.
Au Moyen Age, Guebwiller est régi par les Princes Abbés de l'abbaye de Murbach. Les crus de la Wanne, du Saering et du Kitterlé transitent par Bâle et Lucerne en direction de l'Autriche.
Le Kitterlé fut mentionné dès 1699. En 1782, douze "schatz" (parcelle de 7 ares) de ces vignes se révélaient être la propriété exclusive des Jésuites d'Ensisheim. Ce coteau bénéficie d'une commercialisation sous son nom propre depuis 1830.

Situation

A la sortie de la vallée de la Lauch et au Nord de Guebwiller, le Kitterlé (25,79 ha) dessine un éperon sur le massif de l'Unterlinger, offrant ainsi différentes expositions Sud, Sud-Est et Sud-Ouest sur un sol à forte pente. Fort bien abrité des vents de secteur Nord, il a pour lui un remarquable ensoleillement et occupe un site unique en Alsace, à une altitude variant de 270 à 360 m.

Géologie

Ce terroir, le plus pentu du secteur de Guebwiller est de type sablo-gréseux sur son exposition Sud et Sud-Est et gréso-volcanique sur son exposition Sud-Ouest.
Son substrat est formé de grès vosgien grossier et de conglomérat de quartzite du Bundsandstein moyen. Vers le sommet, des niveaux de grès fins micacés et des lentilles d'argile s'y trouvent parfois interstratifiées. A l'extrémité Ouest, le terroir gréso-volcanique appartient aux grauwackes du Carbonifère.
Avec des rendement généralement limités, le sol léger et sablonneux donne cependant des vins très charpentés, avec une expression particulièrement fumée et minérale. Puissants au nez, ces vins restent cristallins au palais. Le Gewurz Traminer issu du Kitterlé se distingue par des notes de rose fanée et de pivoine et une minéralité caractéristique.


Téléphone

+ 33 (0)3 89 76 91 00

Lettre d'informations

Inscrivez vous à la newsletters